Au service des médecins dans l’intérêt des patients

Mon exercice

Le médecin face à la maltraitance

Voici des conseils pour le médecin confronté à des situations de maltraitance sur des enfants, des majeurs ou des personnes vulnérables.

L'information du patient

L’information du patient est un principe fondamental défini dans la loi et le code de déontologie médicale. Que dire au patient et comment ?

Informer sur les honoraires

Le patient doit être informé sur les conditions de sa prise en charge, sur son coût et sur ses conditions de remboursement par l’assurance maladie.

Le dossier du patient

Différents dossiers médicaux coexistent : dossier médical établi dans un établissement de santé public ou privé, dossier ou fiche d’observation...

Recueillir le consentement de mon patient

Le consentement libre et éclairé de la personne examinée ou soignée doit être recherché dans tous les cas.

Rédiger un certificat médical

Le certificat médical n’est pas une simple formalité, sa rédaction engage la responsabilité du médecin.

Prescrire un arrêt de travail

Les arrêts de travail pour maladie engagent votre responsabilité. Vous devez les prescrire dans le respect des règles de la déontologie médicale.

Informatiser mon exercice

Le point sur vos logiciels métier, sur la messagerie sécurisée et sur l’environnement de votre carte CPS.

Gérer mes ordonnances

La rédaction et la sécurité de vos ordonnances exigent quelques précautions. Voici les recommandations de l'Ordre pour vous aider à bien les gérer.

Le point sur la téléconsultation

La téléconsultation a un cadre réglementaire assoupli depuis 2018. Elle doit répondre à certaines conditions réglementaires déontologiques.

Installer un système de vidéoprotection

Vous pouvez installer un système de vidéoprotection dans votre cabinet. L’installation de ce dispositif est encadrée par la loi.

Caducée et stationnement lors des visites à domicile

Aucune disposition légale ou réglementaire n’encadre les modalités de stationnement des médecins.

L'accessibilité du cabinet médical

Tous les cabinets médicaux et les structures de soins doivent se conformer aux exigences réglementaires d'accessibilité pour les patients.
Voici des conseils pour le médecin confronté à des situations de maltraitance sur des enfants, des majeurs ou des personnes vulnérables.
L’information du patient est un principe fondamental défini dans la loi et le code de déontologie médicale. Que dire au patient et comment ?
Le patient doit être informé sur les conditions de sa prise en charge, sur son coût et sur ses conditions de remboursement par l’assurance maladie.
Différents dossiers médicaux coexistent : dossier médical établi dans un établissement de santé public ou privé, dossier ou fiche d’observation...
Le consentement libre et éclairé de la personne examinée ou soignée doit être recherché dans tous les cas.
Le certificat médical n’est pas une simple formalité, sa rédaction engage la responsabilité du médecin.
Les arrêts de travail pour maladie engagent votre responsabilité. Vous devez les prescrire dans le respect des règles de la déontologie médicale.
Le point sur vos logiciels métier, sur la messagerie sécurisée et sur l’environnement de votre carte CPS.
La rédaction et la sécurité de vos ordonnances exigent quelques précautions. Voici les recommandations de l'Ordre pour vous aider à bien les gérer.
La téléconsultation a un cadre réglementaire assoupli depuis 2018. Elle doit répondre à certaines conditions réglementaires déontologiques.
Vous pouvez installer un système de vidéoprotection dans votre cabinet. L’installation de ce dispositif est encadrée par la loi.
Aucune disposition légale ou réglementaire n’encadre les modalités de stationnement des médecins.
Tous les cabinets médicaux et les structures de soins doivent se conformer aux exigences réglementaires d'accessibilité pour les patients.

Contacter mon conseil