Au service des médecins dans l’intérêt des patients

Données de santé, open data, big data et secret médical

Publié le Samedi 06 février 2016 Temps de lecture : 2 mn
Open data
L'Ordre des médecins attire l'attention des médecins sur le partage des données de santé numérisées et le secret médical.
M. Lucas :

Circulent actuellement des rumeurs ou des idées fausses sur les données de santé, les partages et la notion de secret portant sur les informations en santé, liées vraisemblablement à l'inquiétude des professionnels de santé et des médecins en particulier.

Nous ne pouvons pas défendre notre métier et nos valeurs si nous ne savons pas de ce dont il s’agit et ne partons pas sur bases assurées et objectives. Nous vous proposons donc d’écouter d'abord ce que vous avez à dire et vos questions, pour essayer ensuite avec M. FAROUDJA de faire une synthèse autour des données personnelles de santé dans les espaces numériques. Par soucis de clarté je ferai une distinction entre open data et big data.

Je propose aussi, pour la clarté de nos échanges, de distinguer deux champs. Un premier champ concernant les échanges et partages entre professionnels de santé, les outils qui peuvent y être adaptés et qui sont proposés ainsi que les échanges et partages de données personnelles de santé non plus entre professionnels de santé, mais entre professionnels de santé et le secteur médicosocial. On peut d’ailleurs y mettre les usages de télémédecine à partir des données de santé. Le deuxième champ concerne à proprement parler l'open data et le big data, deux notions différentes, dont il a été constamment question lors des tables rondes. Même le Premier ministre y a fait allusion dans son discours.
 
Voir l'intégralité de ces échanges en pdf sous ce lien