Au service des médecins dans l’intérêt des patients

Se former tout au long de sa carrière

Publié le Mercredi 15 mai 2019 Temps de lecture : 2 mn
Développement professionnel continu
L’obligation du développement professionnel continu concerne tous les médecins inscrits à l’Ordre des médecins

Elle est aujourd’hui triennale. Cette obligation peut comprendre des actions de formation continue, d’analyse, d’évaluation de ses pratiques, et de gestion des risques.  
 

La compétence médicale       

Le code de déontologie médicale exige du médecin qu'il donne des soins "conformes aux données acquises de la science" : le médecin a le devoir de s’informer des progrès de la médecine nécessaires à son activité (article 11 du code de déontologie médicale).
 

Le développement professionnel continu

 Le DPC constitue une obligation légale pour les médecins.
 
L’article L. 4021-1 du code de la santé publique précise que « Le développement professionnel continu a pour objectifs le maintien et l'actualisation des connaissances et des compétences ainsi que l'amélioration des pratiques. Il constitue une obligation pour les professionnels de santé. Chaque professionnel de santé doit justifier, sur une période de trois ans, de son engagement dans une démarche de développement professionnel continu comportant des actions de formation continue, d'analyse, d'évaluation et d'amélioration de ses pratiques et de gestion des risques. L'engagement dans une démarche d'accréditation vaut engagement dans une démarche de développement professionnel continu. »
 
Selon l’article 11 du code de déontologie : « Tout médecin entretient et perfectionne ses connaissances dans le respect de son obligation de développement professionnel continu ».