Initiatives dans les territoires


Les conclusions du rapport « Améliorer l’offre de soins : initiatives réussies dans les territoires », fruit d’un recensement de plus d’une centaine d’initiatives portées dans toutes les régions de France par des acteurs locaux, viennent confirmer la pertinence des quatre grands principes au cœur du projet de réforme porté par l’Ordre, la réforme voulue par les médecins : libérer en offrant un cadre qui permette de catalyser les énergies des acteurs individuels, décentraliser, simplifier, et garantir un réel accès aux soins à tous.

De multiples initiatives, mais pas de modèle unique

Le rapport du CNOM identifie les principales catégories d’initiatives qui portent d’ores et déjà leurs fruits dans les territoires :

  • La création de maisons pluridisciplinaires de santé, accompagnée d’un travail mené par tous les acteurs pour en assurer la meilleure répartition géographique au sein d’un territoire ;
  • L’accompagnement et l’encouragement aux stages professionnalisants pour les étudiants en médecine ;
  • La mise en œuvre de lieux multiples d’exercice pour les praticiens ;
  • La promotion de l’assistanat auprès de médecins installés, sous toutes ses formes.

Si la création de maisons de santé est une initiative très répandue aujourd’hui, le Conseil national de l’Ordre des médecins estime qu’une réflexion sur leur financement est aujourd’hui nécessaire pour en assurer la pérennité, au vu notamment de l’émergence d’un certain nombre de difficultés dans leur fonctionnement.

L’Ordre des médecins, qui est très souvent un partenaire de ces maisons de santé, met par ailleurs en garde contre la tentation de voir dans les maisons de santé un nouveau modèle unique d’organisation à déployer dans tous les territoires : il est plus que jamais nécessaire de fonder les initiatives sur les réalités de terrain, en s’appuyant sur les acteurs locaux, et la maison de santé n’est pas un modèle pertinent pour tous les bassins de population. 

L’importance de la coopération effective entre partenaires multiples

Ce rapport démontre que la réussite des initiatives qui y sont mises en avant passe, le plus souvent, par une coopération effective et constante de l’ensemble des partenaires : l’Etat, par l’intermédiaire des ARS, et quelquefois des préfets, les collectivités territoriales, communes, conseils départementaux et conseils régionaux, les URPS et l’Université avec le rôle prépondérant, primordial, que doivent jouer les facultés de médecine.

La réussite de ces initiatives repose très souvent sur le partenariat d’un maximum de ces différents acteurs ; les conseils départementaux et les conseils régionaux de l’Ordre apportent pour leur part leur soutien constant à l’ensemble des expérimentations étudiées dans ce rapport.

Ces partenariats doivent être encouragés. Le Conseil national de l’Ordre des médecins estime notamment que les relations entre les maires et les conseils départementaux de l’Ordre des médecins doivent être améliorées afin de permette aux premiers de s’appuyer sur l’expertise de l’Ordre en matière de démographie médicale et sur les aspirations de la profession et en particulier celles de nos jeunes consœurs et confrères.

Un recensement précis d’initiatives qui doivent nous montrer la voie

Alors que l’Ordre des médecins appelle à révolutionner l’organisation de notre système de santé en s’appuyant  sur les acteurs des territoires, sur leur connaissance des problématiques locales en leur donnant les moyens de s’organiser, les initiatives recensées dans ce rapport doivent nous montrer la voie.

Sous-tendues par un projet médical de territoire, portées par des professionnels de santé et permettant une coopération effective et constante de tous les partenaires locaux, ces initiatives contribuent à renforcer l’accès aux soins dans des zones en tension.

Ce rapport est le résultat d’un travail de recensement des initiatives territoriales réalisé par l’Ordre des médecins au cours du second semestre 2016, avec l’aide des conseils départementaux et régionaux de l’Ordre. L’Ordre a également intégré les initiatives prises par les facultés de médecine pour encourager la présence d’internes dans les territoires.

Le rapport « Améliorer l’offre de soins : initiatives réussies dans les territoires »  propose ainsi un état des lieux des initiatives les plus originales et les plus pertinentes, reproductibles dans d’autres territoires et n’engendrant pas de coûts supplémentaires importants, qu’il s’agisse d’expériences déjà en pratique dans des zones déficitaires ou de projets. 



 

Améliorer l'offre de soins - Initiative du réseau Mille soins

Vidéos des inititatives réussies dans les territoires :

  • Réseau Mille soins : une maison de santé éclatée géographiquement mais reliée grâce au réseau informatique
  • Le Montpellier Institut du sein coordonne le parcours de soins de femmes atteintes d’un cancer du sein
  • Belle-Ile, mise en place d'une maison de santé
  • Deux-Sèvres : initiative pour favoriser les médecins-adjoints
  • Dijon pour répondre aux problèmes d’accès aux soins en zone urbaine
  • Le Groupe cardio-vasculaire Sorgue-Lubéron permet travail en équipe, solidarité, liberté, sécurité et attractivité.